XXXVIIIe Convention de Jeu de Rôles de Supaéro

Scénarios de Dyvimm

Appasionata

Genre : Anticipation - Ambiance : Apocalypse
Nombre maximum de joueurs : 5

Situation initiale :

« Je vis alors un grand trône blanc et Celui qui siégeait dessus ; ciel et terre fuirent sa face, si bien qu'il ne fut plus trouvé de place pour eux.
Je vis aussi les morts, grands et petits, debout devant le trône. On ouvrit des livres, puis encore un autre livre, celui de la vie ; et les morts furent jugés selon leurs actes, d'après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qu'elle contenait, la mort et le séjour des morts pareillement ; et chacun fut jugé selon ses actes. Enfin, la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est cela la seconde mort, l'étang de feu. Quiconque ne sera pas inscrit dans le livre de la vie fut jeté dans l'étang de feu. »

Nouveau Testament, extrait de l'Apocalypse selon Saint Jean : Le Jugement Général


Mot de l'auteur :

Le scénario est le dernier d'une série constituée de « Mondschein » et « Pathétique ». Il n'est cependant pas nécessaire d'avoir joué ces deux scénarii pour jouer « Appassionata ». Les joueurs incarneront des Archanges et de livreront l'ultime guerre angélique contre les démons dans une ambiance apocalyptique. Ils s'interrogeront sur la Création, Lucifer et les Enfers, le Paradis et le dessein de Dieu en proposant une façon originale d'appréhender ces concepts.


Présentation des personnages :

Les joueurs incarneront les principaux Archanges en charge d'organiser l'Apocalypse et la fin de l'humanité avant le Jugement Divin : Raphaëlle, archange recteur des Archanges, Mettatron, archange recteur des Séraphins, Razielle, archange recteur des Chérubins, Michel, archange recteur des Vertus et Gabriel, archange recteur des Anges. Il peut être joué à six joueurs avec Jophiel, archange recteur des Trônes. Ils devront lutter contre les hordes démoniaques dirigées par Lucifer.


Concept :

L'apocalypse annoncée par le nouveau testament est en marche. Sur Terre, le destin des Hommes est bouleversé. Chacun lutte pour sa survie. Dans les cieux, à Elysion, la guerre angélique a commencé. D'un côté, les ch¦urs favorables à ce bouleversement et aspirant à un nouvel ordre autour de Dieu, de l'autre, les démons qui souhaitent préserver la vie humaine telle quelle. L'Ultime Bataille se prépare, celle qui verra s'affronter les plus fidèles défenseurs de l'ordre divin, les Archanges, contre toux ceux rassemblés sous la bannière de l'impie, Lucifer.

Les Infinis

Genre : Psychologique, sombre, perversif - Ambiance : Antiquité, science-fiction
Nombre maximum de joueurs : 5

Situation initiale :
Adamantios et Galatia ont organisé la grande fête du Solstice d’été dans leur villa près de Cardia. Ils ont dédié cette soirée à leur jeune frère Neoklis, décédé il y a quelques années. Toute la jeunesse fringante de la cité s’y réunira pour une soirée de plaisirs, d’émotion et de partage. La Fête du Solstice d’été est très importante pour Cardia, de nombreuses unions y sont contractées et on rend grâce à Aphrodite et ses prêtresses.
Présentation des personnages :
Les joueurs incarnent des Grecs de la cité antique de Cardia située sur les bords du golf de Saros : Galatia, la fille d’un riche citoyen de Cardia, sa servante Ismène, son frère Adamantios, Kléonas un ami de la famille et son serviteur Siméon. Ils sont jeunes et se connaissent tous depuis leur enfance. Des liens affectifs les lient, prêts à se transformer…

Mot de l’auteur :

Le scénario se déroule dans l’antiquité grecque, mais les personnages vont devoir affronter des événements complexes et perturbants, parfois difficiles à endurer, qui les amèneront à réfléchir sur eux et sur leurs liens. Ce scénario peut choquer certains joueurs et n’est pas recommandé aux moins de 18 ans.

Les Ombres

Genre : Action/Aventure - Ambiance : SF/Apocalypse
Nombre maximum de joueurs : 6

Inspiration : « La chronique des Ombres » de Pierre Bordage
Linéarité : 4/5
Difficulté : 3/5
Conceptitude : 2/5
Durée : environ 6h

Situation initiale :

« Me voilà à nouveau perdu en plein Pays horcite, un monde ravagé suite à la Guerre Totale. J’ignore comment l’humanité, ou ce qu’il en reste, a réussi à y survivre, malgré la toxicité des plantes, la pollution de l’eau et l’air à peine respirable. Je suis bien loin de la protection des Cités aux filtres nanos et boucliers magnétiques. Et pourtant, je me sens plus à l’aise ici, libre, en pleine nature. La vie dans les Cités est devenu bien artificielle, connectés en permanence aux serveurs grâce à nos biopuces, à suivre la lutte de pouvoir de nos dirigeants… Alors quand on m’a proposé d’explorer le monde au-delà de nos murs et de comprendre l’origine de nos nouveaux agresseurs, j’ai tout de suite accepté, même s’il faut pour cela sauver un groupe d’horcites qui a réussi à se faire capturer par des sauvages !... »


Présentation des personnages :

Les joueurs incarneront les survivants d’une apocalypse nucléaire ayant abouti à la création de deux mondes distincts : les Citadins vivant reclus dans les Cités ultra-protégées et technologiques, et les horcites, parfois mutants, survivants dans un monde hostile et toxique.


Mot de l’auteur :

Je vous propose un scénario d’aventure itinérante au travers d’un monde dévasté, basé sur des rencontres, la découverte d’un environnement souvent hostile, où l’humanité a perdu ses règles et ses repères pour former une société basée sur la loi du plus fort. Dans cet univers sauvage, les joueurs devront enquêter sur ceux qui ont décidé d’éliminer les survivants de l’apocalypse.
Ce scénario est basé sur le roman de science-fiction « La Chronique des Ombres » de Pierre Bordage. Il est préférable de ne pas avoir lu le livre pour jouer le scénario, même si l’intrigue s’en éloigne quelque peu.

Pathétique

Genre : Apocalypse - Ambiance : Contemporain
Nombre maximum de joueurs : 5

Situation de départ
« J'aperçus alors une étoile déchue du ciel vers la terre; on lui remit la clef du puits de l'abîme, elle l'ouvrit, et il s'éleva du puits une fumée comme celle d'une grande fournaise, au point que le soleil et l'air furent assombris. De cette fumée, des sauterelles s'échappèrent sur la terre. Elles étaient dotées d'un moyen d'action analogue à celui des scorpions terrestres ; seulement on leur enjoignit de ne s'en prendre ni à l'herbe, ni à la verdure, ni aux arbres, mais uniquement aux hommes qui ne portent pas au front le sceau divin.

Elles n'avaient du reste pas l'autorisation de les tuer, mais seulement de les tourmenter, cinq mois durant, d'un tourment pareil à celui d'une piqûre de scorpion. En ces jours, les hommes chercheront la mort sans la trouver, ils désireront mourir et la mort les fuira. »

Nouveau Testament, extrait de l'Apocalypse selon Saint Jean : Proclamation des trois malheurs, Cinquième trompette. Premier malheur : les sauterelles

Personnages


Note de l'auteur
Le scénario est sombre et offre l'occasion à chaque joueur d'interpréter des personnages uniques dans une ambiance apocalyptique mystico-religieuse. Il requiert une implication psychologique relativement forte entre les membres du groupe.

Suprématie

Genre : Psychologique - Ambiance : Dark
Nombre maximum de joueurs : 6

Linéarité : 4/5
Difficulté : 3/5
Conceptitude : 2/5
Durée : environ 6h

Je viens enfin de recevoir mon invitation au Jeu du Monde. Nous serons tous réunis une fois
de plus pour nous affronter et nous répartir le monde. C’est le Comte qui nous recevra sur
son île de Makatea et le connaissant, il a dû faire les choses en grand. Il nous réserve une
surprise cette année, j’ai hâte de la découvrir. De mon côté, j’ai eu du mal à trouver celui qui
sera mon pion, mais je suis fière de moi, il sera à la hauteur…
Présentation des personnages :
Les joueurs incarnent les Maîtres du monde, ceux qui tapis dans l’ombre tirent les ficelles. Ils
sont tous doués du Don, qui leur permet d’imposer leur volonté aux autres. Depuis des
centaines d’année déjà, ils s’amusent des autres mortels et se livrent à un jeu dont nous ne
sommes que des pions. Partagés entre désoeuvrement, amusement, et affrontement, ils se
retrouvent tous les cinq ans pour le Jeu du Monde. Cette nouvelle session ne sera pas comme
les précédentes car un nouveau venu vient de faire son apparition et il va falloir faire sa
formation…

Mot de l’auteur :
Le scénario est inspiré de l’ « Echiquier du Mal » de Dan Simmons, mais il n’est ni
nécessaire ni pénalisant de l’avoir lu. Les joueurs incarneront des hommes capables
d’imposer leur volonté aux autres et qui se livrent un jeu dont les mortels sont les pions.
Attention, tous les personnages ont une certaine noirceur de l’âme. Ils n’ont pas de limites,
pas de règles, ce qui peut choquer certains joueurs. Le scénario alterne entre psychologie
et action.